Avez-Vous Vu Une Baisse De Votre Trafic Organique? 10 Etapes Pour Diagnostiquer Une Baisse De Votre Classement Sur Google

Avez-Vous Vu Une Baisse De Votre Trafic Organique? 10 Etapes Pour Diagnostiquer Une Baisse De Votre Classement Sur Google

Chacun réagit différemment à la nouvelle d’une chute inattendue et soudaine dans le classement des moteurs de recherche. Certains se fâchent, certains sont tristes, et certains vont tout simplement être dans le déni, se rassurer qu’ils vont «rebondir» s’ils se donnent assez de temps.


La vérité est que ce que vous pensez de votre chute dans les classements (et si vous pensez que c’était justifié ou non) compteseo-problems-300x199 en fait très peu. La seule chose qui va permettre à votre site de remonter est un diagnostic correct du problème combiné avec la mise en œuvre d’un plan de récupération bien pensé.

Diagnostiquer le problème correctement est très important. Cette étape du processus de récupération informera toutes les décisions à l’avenir. Se tromper pourrait signifier que vous « corrigez » les éléments positifs de votre référencement, tout en laissant en l’état les parties qui vous ont pénalisé en premier lieu.

Dans cet esprit, nous prenons ici un aperçu détaillé des dix étapes nécessaires pour diagnostiquer les problèmes derrière une baisse dans les classements de recherche.

1. Vérification s’il y a eu baisse soudaine

La première chose que vous devez déterminer est de savoir si votre chute dans les classements s’est passée soudainement ou si c’était un lent déclin.

Actions manuelles

Une chute soudaine du jour au lendemain est généralement le signe d’une pénalité ou un changement d’algorithme. Google Webmaster Tools devrait être votre premier pas afin de différencier entre eux.
Allez sur le compte de votre Webmaster Tools et vérifiez la page «Actions manuelles» dans la section «Trafic de la recherche ». S’il y a un nouveau message, alors, malheureusement, vous avez été frappé par une pénalité. Ne désespérez pas : c’est évidemment une mauvaise nouvelle pour votre site, mais cela rend au moins le diagnostic du problème très facile. Le message devrait détailler le problème qu’a trouvé Google, vous donnant une longueur d’avance pour corriger ce problème.

Changements d’algorithme

Une autre explication possible pour une chute soudaine dans le classement serait un changement d’algorithme. Déterminer à partir de quand votre site a commencé à perdre son classement habituel peut fournir des indices pour expliquer pourquoi il aurait été affecté, et comment vous pouvez commencer à récupérer des places.

• En mai 2014, Google a déployé Panda 4.0, une mise à jour de l’algorithme conçu pour éliminer les contenus moins intéressant des résultats de recherche. Si votre trafic et le classement a chuté sur cette période, fournir un contenu plus substantiel et unique devrait être votre première priorité.

• Mai 2013 a vu le lancement de Penguin 2.0. Cette mise à jour visait à mettre fin aux mauvaises pratiques web-mails et d’obtention de liens, donc une approche différente est nécessaire.
Pour savoir si la baisse du trafic sur votre site a coïncidé avec un changement d’algorithme, consultez l’historique de l’algorithme des modifications sur Moz ou visitez les forums de Google.

Une baisse constante dans le classement est beaucoup plus difficile à diagnostiquer car elle pourrait être causée par un certain nombre de facteurs. Si vous avez éliminé l’une des causes ci-dessus, travaillez sur la liste ci-dessous jusqu’à ce que vous ayez découvert la raison pour la chute.

2. Vérifier la qualité de vos backlinks

La qualité de vos liens pointant vers votre site pourrait être la cause de vos problèmes. Jetez un œil à votre profil de liens qui pointent vers votre site en utilisant l’outil pour les webmasters, Majestic SEO ou ouvrez « Site Explorer ».

Il y a deux choses à regarder en particulier:

• La qualité des sites qui lient vers vous
• La pertinence des pages où il y a des liens qui pointent vers votre site

La qualité du site se réfère à l’autorité perçue du site aux yeux de Google pour la recherche à accomplir, cela signifie que des sites qui couvrent des sujets pertinents auront une meilleur autorité et un meilleur classement que des sites avec un contenu moins pertinent.

3. Analyser du texte d’ancrage dans vos liens

Si vous croyez que vous n’avez aucun backlinks de mauvaise qualité ou provenant de sites « spam », cela ne signifie pas encore que vos backlinks ne soient pas la cause de vos problèmes de classement sur les moteurs de recherches.

Plus vous avez de liens sur-optimisés qui utilisent un texte cliquable riche en mots clés, plus vous courrez le risque d’être ciblé par la mise à jour Penguin. Les principaux profils visés par cette mise à jour sont:

• Trop de liens allant vers une page très spécifique de votre site
• Trop de liens utilisant exactement le même texte d’ancrage
• Un pourcentage trop élevé de liens avec un texte d’ancrage riche en mots clés
• Trop peu de liens contenant le nom de votre marque

Un exemple d’un lien qui aurait normalement été pris pour cible par Penguin est un texte cliquable comme «voitures d’occasion à Manchester» ou «promotion cigarettes électroniques» et pointant vers une page spécifique au sein du site.
Un petit pourcentage de liens comme cela peut être bénéfique (en dessous de 10%), mais la majorité de vos liens devrait être axée sur le nom de votre marque ou sur des termes génériques comme « cliquez ici » ou « lire la suite ».

4. Vérifiez la croissance de votre profil

Bien qu’une base solide de backlinks dans une industrie peu compétitive peut vous garder en haut du classement pendant des mois, voire des années, dans les industries de haute fréquentation, il faudra un flux régulier de liens de qualité pour maintenir un avantage concurrentiel.

link-growth-profiles-535x273
Repérez les liens de vos concurrents et vérifiez s’ils récupèrent des liens à un rythme soutenu. Regardez les nouveaux liens qui sont en rapport avec votre site et ceux qui ne le sont pas, car cela pourrait être une grande partie de votre problème.

5. Contrôler la duplication des données

Alors que vous pourriez ne pas avoir posté de contenu identique sur plusieurs pages de votre site, les blogs et les magasins en ligne ont tendance à répéter le contenu à cause de la façon dont ils sont structurés.
Par exemple, un site pourrait avoir une liste de produits, et propose généralement de multiples façons pour les clients de trier et filtrer cette liste. Si chacun des résultats de filtre a sa propre page URL distincte (comme c’est souvent le cas) Google peut indexer ce contenu plusieurs fois, et le considérer comme copié.

Un moyen rapide pour identifier un problème de duplication de contenu est de se connecter sur Webmaster Tools et examiner le rapport Améliorations HTML, notamment :

• Titres tags dupliqués
• Descriptions Meta dupliquées

Si vous pensez qu’il existe plusieurs versions identiques de votre site sur Google, attention, cela pourrait rendre les pages de votre site en concurrence avec elles-mêmes, conduisez plutôt les liens vers votre page principale car sinon, cela peut être la cause de votre chute dans les classements.

6. Assurez-vous de ne pas avoir de sur-optimisation

Au cours des dernières années, Google a sévit contre les sites qui sont trop optimisés. Sur-optimisation se réfère à l’utilisation excessive des techniques de référencement pour stimuler les classements de recherche organiques. Il peut s’agir de:

• l’utilisation excessive de mots-clés dans le contenu
• noms de domaines correspondant exactement à la recherche
• titres remplis de mots-clés
• utilisation excessive de liens internes riches en mots clés
• utilisation inutile de la balise H1

Tous ceux-ci et un certain nombre d’autres facteurs similaires pourraient contribuer à une baisse régulière du classement de recherche Google.

7. Déterminez si votre contenu est maigre

Alors que vous pourriez penser que l’expression «contenu maigre » se réfère exclusivement à des sites qui ont très peu de contenu (100 mots de texte par page par exemple), Google voit aussi des sites qui n’offrent pas de valeur à l’utilisateur comme fournissant un contenu maigre.
Cela signifie que si votre site est plein d’articles bien écrits et instructifs, mais les articles sont sur des sujets qui ont été couverts un millier de fois avant (du style « La meilleure façon de nettoyer votre voiture ») vous courez alors le risque de perdre vos positions dans les résultats de recherche des pages de Google.

8. Vérifiez que tout votre contenu est indexé

Bien que cela puisse sembler évident, cela peut être une solution simple qui est souvent négligée. Si le robot de Google ne peut soudainement pas trouver ou accéder certaines parties de votre site Web qu’il pouvait précédemment accéder sans difficulté, il suffit de 48 de ces pages pour être retiré de leur index.
Votre contenu pourrait ne pas être indexé si:

• Un fichier robots.txt a été mal codé
• Les paramètres du serveur réorientent vers une certaine page par erreur
• La page a été supprimée par erreur
• Les liens URL ont été mal réécrits
• Les pages ont été déplacés sans redirection appropriée

Essayez de penser à tous les changements que vous avez effectué sur le site récemment, et voyez s’il est possible que vous (ou quelqu’un d’autre qui travaille sur le site) aurait pu modifier involontairement un fichier et entraver une bonne indexation. Si vous utilisez des plugins comme le WordPress SEO de Yoast alors il est possible de fermer votre site aux moteurs de recherche avec un simple clic. Faites donc très attention aux changements sur ces modules.

9. Vérifiez si Google effectue un bon ranking sur vos pages appropriées

Il est important de vérifier que Google effectue bien le classement de vos différentes pages comme vous vous y attendez. En d’autres termes, si Google considère que la page X est plus pertinente pour un mot-clé donné que la page Y, alors que vous vous attendez à ce que la page Y soit celle qui soit optimisée pour ce mot clé, alors vous avez un problème.

Si Google se trompe complètement dans la façon dont il comprend votre contenu, cela aura probablement un effet négatif sur votre visibilité sur les moteurs de recherche.

La façon la plus simple de vérifier est d’utiliser la fonction « site » sur Google. Cherchez à entrer l’URL de votre site dans le format suivant:
• site: www.votresite.fr mot-clé

Après la commande «site:» avec votre nom de domaine, mettre un seul espace, puis entrez l’un de vos mots clés ciblés. Obtenez-vous un contenu pertinent de votre site comme le meilleur résultat? Si non, alors les pages de votre site sont cannibalisées par votre propre classement, et le sujet de chaque page n’est pas clair pour les moteurs de recherches.

10. Analyse de la concurrence

Regardez les sites de vos concurrents, en particulier ceux qui se classent bien, cela vous aidera à repérer les éléments de votre propre site qui peuvent être manquant. Posez-vous ces questions:

• Est-ce que leur contenu est court ou long?
• Est-ce qu’ils utilisent des « snippets »?
• A quoi ressemble leur contenu de haut de page? Est-il chargé avec des bannières et des images ou est-ce la plupart du temps basé sur du texte ?
• Leur site est-il mis à jour plus régulièrement que le vôtre?
• Ont-ils beaucoup de signaux sociaux sur leur page?
• Comment le site est-il structuré?
• Ont-ils un ensemble distinct de pages pour chaque produit ou service offert ou est-ce tout sur une seule page?
• Comment sont formatés leurs URL?
• Donnent-ils une meilleure indication du sujet de chaque page que vous ne le faites sur vos pages ?

Nous espérons que vous avez maintenant une image plus claire de ce qui a causé votre entreprise à perdre sa précieuse position des résultats de recherche sur les pages Google. Si vous avez encore du mal à comprendre ce qui s’est passé, ou si vous voulez aider à améliorer votre classement dès que possible, nous vous invitons à entrer en contact:

Appelez-nous au (+44) 800 019 6813 ou demandez un devis.